Réduire vos impôts personnels  : c’est possible avec l’épargne retraite ! | Les Tablettes Lorraines

Réduire vos impôts personnels  : c’est possible avec l’épargne retraite !
Le Plan Épargne Retraite est un outil traditionnel d’épargne intéressant car il offre la possibilité de déduire la somme des versements réalisés de vos revenus imposables.

Un grand nombre de solutions populaires existent en France pour optimiser son imposition et réduire le montant de son impôt.

«Vous avez réalisé une belle année, et vous bénéficiez d’une visibilité de vos disponibilités en cette fin d’année ? C’est le moment opportun d’alléger votre imposition tout en préparant votre retraite.»

En pratique, la défiscalisation peut prendre plusieurs formes : en diminuant les revenus imposables, en ayant recours à des charges qui diminuent le revenu global imposable, ou en ayant directement recours à des réductions ou des crédits d’impôt.
Un grand nombre de solutions populaires existent en France pour optimiser son imposition et réduire le montant de son impôt.
La fiscalité française met à disposition tout un éventail de produits d’épargne financière qui peuvent vous permettre de diminuer votre impôt sur le revenu et de payer l’impôt le plus juste par rapport à votre situation et vos objectifs. Certains revenus de ces dispositifs seront des revenus exonérés d’impôt, (c’est le cas de l’assurance vie, du PEA ou du PEE, par exemple), d’autres supports d’épargne vous offriront des déductions à la hauteur de la somme investie.

Focus sur l’épargne retraite individuelle

Le principal produit d’épargne utilisé en France est le PER. Nous nous attarderons donc aujourd’hui sur ce levier.
«Le Plan Épargne Retraite est un outil traditionnel d’épargne retraite intéressant car il ne permet pas seulement de prévoir l’avenir et d’obtenir un complément de revenu sous forme de capital ou sous forme de rente mais offre également la possibilité de déduire vos versements de vos revenus imposables.»
Ce dispositif est d’autant plus intéressant si on anticipe la future réforme des retraites qui risque de ne pas être en faveur des régimes obligatoires… Ainsi, il peut être opportun de diversifier son épargne retraite, d’autant plus que le PER vous permet de constituer une épargne tout en faisant baisser votre impôt sur le revenu.
En cette fin d’année, vous pouvez donc faire un gros versement exceptionnel sur votre contrat d’épargne retraite.
Attention tout de même à veiller au PER auquel vous avez souscrit…

PER public

Chaque versement réalisé sur votre PER vient réduire vos revenus imposables (dans la limite de votre plafond d’épargne retraite).
Si vous payez peu ou pas d’impôts, il est aussi possible de demander à ne pas bénéficier de la déduction fiscale de vos versements. Ainsi, une fois l’âge légal de départ à la retraite, vous pourrez bénéficier d’une fiscalité allégée sur votre rente et/ou capital.

PER TNS

Si vous êtes Travailleur Non Salarié (TNS) affilié au régime de la Sécurité Sociale des Indépendants (ex RSI) ou profession libérale, vous bénéficiez d’une couverture sociale moins importante que le régime des salariés, notamment en termes de retraite, en contrepartie de cotisations sociales plus faibles.
Bénéficiant d’une couverture moindre, il est primordial pour vous de capitaliser efficacement pour votre retraite. C’est notamment à ce titre que l’État vous permet d’épargner davantage qu’un salarié pour sa retraite, avec un plafond retraite dédié (article 154 bis du Code Général des Impôts).

Ainsi, en tant que TNS, vous disposez d’un plafond d’épargne retraite plus important.

Il existe aussi des dispositifs d’épargne retraite collectif. Par exemple, dans le cadre d’un PER entreprise, il est possible pour les salariés de réaliser des versements individuels et facultatifs (VIF) qui permettront de lui faire bénéficier d’une déduction fiscale.

L’économie d’impôt, comment ça marche ?

Exemple avec le versement de 5 000 € sur un PER :

Tranche marginale d’imposition

Montant de la réduction de l’impôt

30 %

1 500 €

41 %

2 050 €

45 %

2 250 €

Ainsi, si je verse 5 000 € sur un PER avant le 31 décembre 2022. Ma tranche marginale d’imposition est à 41 %. Grâce aux versements sur mon PER, je diminue mon impôt de 2 050 €.
En fonction de votre situation et de vos objectifs, il peut être opportun de transférer un contrat sur un autre. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour vérifier votre éligibilité à ces plans épargnes retraites.

Autres leviers

À titre personnel, il existe d’autres leviers à plus ou moins long terme qui vous permettront de baisser le montant de votre imposition tout en sécurisant vos finances :

Certains investissements immobiliers (LMNP au réel optimisé, PINEL) ouvre l’accès à une réduction de l’impôt sur le revenu en rapport à la somme investie,
Vous pouvez également faire le choix d’investir dans les entreprises pour faire baisser votre impôt (groupements fonciers, FCPI, investissement en PME),
Enfin, vous pouvez répartir votre apport de fin d’année en donnant à une association d‘utilité publique, qui vous permettra de récupérer 66% du montant l’an prochain, en réduction d’impôt.
Si vous êtes chef d’entreprise, il est également possible de réaliser quelques opérations afin d’alléger votre imposition, notamment :

Les primes versées par l’entreprise pourront être déduites du résultat fiscal imposable jusqu’à une certaine limite. C’est le cas de la Prime de Partage de la Valeur. Lire notre article.
Se pencher sur les Indemnité de Fin de Carrière (IFC) de vos salariés en calculant le passif social des collaborateurs les plus anciens. Il est possible d’optimiser le versement des indemnités, ces montants peuvent alors être déduits de l’IS car ils viennent en charges de l’entreprise.
Même si tout cela semble très attractif, attention cependant ! L’intérêt de chaque dispositif de défiscalisation dépendra de votre situation et de votre stratégie patrimoniale.
En soi, il n’y a pas de mauvais dispositifs, mais il est important de se poser les bonnes questions avant de réaliser quelconques versements.
La défiscalisation n’est jamais sans limite. Avant d’opter pour un versement, il faut s’intéresser à votre «disponible fiscal», qui dépend de vos revenus et des autres contrats que vous pouvez détenir.
Se faire accompagner reste la clé pour optimiser votre imposition tout en améliorant votre épargne.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité