Comment trouver le meilleur taux pour un crédit immobilier d'achat d'une maison secondaire ?

Comment trouver le meilleur taux pour un crédit immobilier d’achat d’une maison secondaire ?
Voilà l’heure des vacances de la Toussaint. Votre famille se souvient des semaines passées cet été dans un lieu coup de cœur. Ainsi, vous souhaitez vous lancer dans l’achat d’une maison secondaire dans la région qui vous a donné l’envie de changer de vie pour pouvoir en profiter à chaque occasion, à chaque période de vacances scolaires. Mais comment faire, pour se lancer dans ce nouveau projet d’investissement, en bénéficiant des meilleurs taux ? Eclairage.


Voilà l’heure des vacances de la Toussaint. Votre famille se souvient des semaines passées cet été dans un lieu coup de cœur. Ainsi, vous souhaitez vous lancer dans l’achat d’une maison secondaire dans la région qui vous a donné l’envie de changer de vie pour pouvoir en profiter à chaque occasion, à chaque période de vacances scolaires. Mais comment faire, pour se lancer dans ce nouveau projet d’investissement, en bénéficiant des meilleurs taux ? Eclairage.

Un marché de l’immobilier complexe, surtout pour une résidence secondaire
Ce n’est un secret pour personne : le marché de l’immobilier connaît un ralentissement suite à un durcissement des conditions de prêt.*. Par conséquent, dans une telle ambiance économique de plus en plus moribonde, les banques font souvent le choix du pragmatisme. En effet, si deux dossiers se présentent à eux, l’un pour une résidence principale et l’autre pour une résidence secondaire, ce sera habituellement le premier qui sera privilégié. Le risque sera forcément moins élevé pour une personne endettée sur un seul bien, plutôt que deux (et cela est tout aussi valable lorsque l’on est locataire : le loyer représente une dette pour la banque).

Autre point à prendre en compte pour l’achat d’une résidence secondaire, c’est que l’apport demandé est toujours plus important ! Tout le monde n’a pas nécessairement l’occasion de le faire de prime abord, il est donc nécessaire d’anticiper un tel achat.

Connaître l’évolution des taux immobilier pour préparer son dossier
Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est important de se pencher sur l’évolution des taux du crédit immobilier. En vous renseignant, nous vous conseillons de porter votre attention sur deux chiffres précis : le taux moyen constaté (la moyenne des taux de la région) ainsi que le meilleur taux enregistré (le meilleur taux de la région proposé par une banque). Grâce au premier, vous pourrez connaître la tendance générale du taux de crédit immobilier : si vous négociez un taux en dessous auprès d’une banque, alors c’est un excellent début ! Sinon, continuez de comparer. Avec le second, vous avez un aperçu du taux plancher actuellement en vigueur.

Enfin, observez si l’évolution est à la hausse ou à la baisse. Dans les deux cas, libre à vous d’agir comme bon vous semble : vous pourriez profiter d’une baisse, ou sinon vous lancer avant que les taux n’augmentent trop. Dernier petit conseil, vérifiez bien les taux dans votre région : certaines d’entre elles ont des chiffres plus bas que d’autres, regardez donc celle dans laquelle vous souhaitez acheter le bien, ainsi que celle dans laquelle vous résidez ce jour, puis tentez de comparer la banque qui vous propose le meilleur taux.

Comment peut-on profiter d’un meilleur taux immobilier pour l’achat d’une résidence secondaire ?
Pour terminer, il est judicieux de s’adapter de la meilleure des façons à l’évolution des taux immobiliers. Alors qu’il est plus complexe d’obtenir un crédit immobilier pour une résidence secondaire, quelques actions pourront vous aider à augmenter vos chances :

Veillez à avoir un apport suffisant : plus vous avez, mieux c’est. De plus, pensez à garder une épargne de précaution : avoir une résidence secondaire présente des imprévus ! Par exemple, il peut y avoir une augmentation forte de la taxe foncière, des travaux à réaliser, une panne de chaudière… Ce sont des dépenses qui peuvent arriver sans forcément s’y attendre : prévoyez donc une petite épargne de quelques milliers d’euros pour faire face à ce genre de situation.
Remboursez tous vos crédits en cours : si vous avez un crédit quelconque (notamment ceux à la consommation ou automobile), faites en sorte de les rembourser. Si vous avez un emprunt pour votre résidence principale, il est peut-être plus judicieux d’attendre un peu avant d’en demander un second… Néanmoins, dans certains cas, il est possible d’être endetté à un taux supérieur à celui prévu du gouvernement : la banque devant juger si le reste à vivre est suffisant ou non pour votre foyer.
Augmentez vos revenus : faites des heures supplémentaires, trouver un autre travail (mieux payé), voire un second, et faites en sorte d’avoir une situation professionnelle stable (un CDI est d’une grande aide pour emprunter). D’ailleurs, vous pouvez même présenter au banquier le fait de vouloir mettre en location courte durée votre résidence secondaire lorsque vous ne l’utilisez pas…
Ainsi, grâce à toutes ces informations et actions possibles, vous pourriez bien obtenir un petit coup de pouce pour obtenir votre crédit immobilier pour une résidence secondaire.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité