La combinaison gagnante pour emprunter

Inflation et hausse des taux : la combinaison gagnante pour emprunter
La période des taux à 1 % touche à sa fin. Mais le moment est propice pour se lancer dans l’investissement immobilier à crédit. 

Pendant de très longs mois, les taux d’emprunt immobilier ont affiché des records de faiblesse. Et naturellement, les épargnants se sont rués sur l’investissement immobilier à crédit pour profiter de cet effet d’aubaine. Avec des taux parfois autour des 1 %, emprunter ne coûtait en effet presque rien, et l’investissement était donc vite rentabilisé. Désormais les taux d’emprunt remontent, à cause de l’inflation qui provoque une hausse des taux directeurs de banques centrales. La hausse des taux immobiliers semble partie pour durer.

Difficile, dans ces conditions, de se lancer dans un crédit ? Au contraire, le moment est propice ! Les taux pratiqués sont encore très bas, à peine 0,5 ou 1 point au-dessus des plus bas historiques. Surtout, les hausses de l’inflation et des taux d’emprunt vont bénéficier aux emprunteurs. Rappelons en effet qu’en France, 98 % des emprunts immobiliers sont à taux fixe. En empruntant aujourd’hui à taux fixe, vous fixez le coût de votre crédit. Il n’évoluera plus.

Ce qui devrait évoluer, en revanche, ce sont les loyers de votre investissement immobilier. Ceux-ci sont généralement indexés sur le niveau de l’inflation. Les salaires devraient également augmenter en période d’inflation. Résultat : avec un coût qui reste fixe mais des revenus qui augmentent, le poids des mensualités d’emprunt dans votre budget ne va faire que diminuer.

Enfin, à l’échéance de votre prêt, vous pouvez espérer récupérer un bien qui s’est nettement revalorisé avec l’inflation. Dans les années 1970 et 1980 (dernières grandes périodes d’inflation), les prix immobiliers ont fortement monté, avec des hausses annuelles à deux chiffres. Le même scénario peut-il se reproduire dans les années futures ? Il n’y a rien de certain mais, si c’est le cas, les emprunteurs seront les vrais gagnants, à l’image de leurs parents ou grands-parents il y a trente ans…

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité