Comment mettre en valeur un appartement avant la vente

Le temps où l’on pouvait vendre un appartement dans la journée, en imposant son prix, est révolu depuis longtemps, si tant est qu’il n’ait jamais existé. Les acheteurs potentiels sont bien plus regardants pour l’achat de leur résidence principale ou pour un investissement locatif. Il va donc falloir les convaincre qu’ils font le bon choix en achetant votre bien, dans cette zone géographique précise, et à ce prix-là. Pour cela, vous devez présenter le logement sous son meilleur jour afin de mieux le valoriser. Comment faire?

Pourquoi jouer sur la qualité plutôt que sur les prix?
Pour vendre rapidement un appartement, la première technique est d’abaisser son prix de vente, au point de devenir l’offre la plus compétitive dans le quartier. Cette manière de jouer sur les tarifs fonctionne certes, mais quel vendeur aurait envie de vendre son bien au prix le plus bas? Votre intérêt est au contraire d’obtenir la somme plus élevée.

La seule solution alternative est de jouer sur la qualité plutôt que sur le prix. Par "qualité", on entend ici la qualité "telle qu’elle est ou sera perçue par les acquéreurs". Un détail qui a son importance: ce qui compte, ce n’est pas votre vision du logement, mais la leur. Comment présenter votre logement de manière à attirer les acquéreurs, à les convaincre de faire le déplacement pour le visiter? Comment générer un effet "coup de cœur" pour obtenir un meilleur prix? Autant de questions importantes à se poser.

C’est là qu'intervient la mise en valeur de votre bien avant la vente pour permettre aux acheteurs de s’approprier le cadre de vie et de s’imaginer vivre dedans. Parfois, des travaux légers ou plus conséquents vont s’imposer pour embellir la décoration et corriger les défauts les plus problématiques qui pourraient constituer un frein à une vente rapide et profitable.

Comment mettre en valeur votre logement?
Tout d’abord, il est indispensable de présenter un logement impeccable lors des visites, cela va de soi, car la première impression aura un impact déterminant sur le prix de vente. Votre appartement doit être propre, rangé, et… le moins encombré possible.
En effet, vos goûts en matière de mobiliers et de décorations sont les vôtres, mais cela ne signifie pas qu’ils soient partagés par le plus grand nombre. Au-delà du nettoyage de fond en comble, il faut donc appliquer les principes du home staging, en retirant les éléments de décoration qui pourraient être mal compris, ainsi que les meubles les plus volumineux pour laisser passer la lumière et permettre aux acheteurs d’imaginer leurs meubles à leur place. Désengorgez les pièces pour récupérer de l’espace, sans totalement déshabiller le bien. Visez la neutralité et la sobriété en matière de couleurs et d’objets. Dans les pièces sombres, placez des miroirs pour faire réfléchir la lumière naturelle.
Cependant, avant même d’organiser les visites, encore faut-il que les gens viennent! Pour cela, il faut travailler les images du logement que vous allez diffuser sur les sites de vente en ligne ou transmettre à l’agence immobilière chargée de la cession. De même, soignez la rédaction de la fiche de présentation de votre bien immobilier, en ajoutant des informations intéressantes sur le quartier et en listant tous les atouts du secteur.
L’image du logement a toujours été importante, mais à l’heure du numérique, le phénomène s’est amplifié. Les acheteurs scrollent sur des sites regroupant des centaines, voire des milliers d’offres. Vos photos doivent être d’une qualité supérieure pour les convaincre de cesser de scroller, et de consulter la page de profil de l'appartement. Privilégiez les photos réalisées par un professionnel pour distinguer le bien, avec un bel éclairage pour les prises de vues.

Quels travaux réaliser pour un meilleur prix de vente?
Souvent, il faudra consentir à réaliser des travaux plus ou moins importants, en fonction des besoins d’amélioration et d’embellissement. L’objectif étant d’obtenir une hausse du prix de vente qui soit supérieure au coût des travaux effectués.
Il peut s’agir de faire un simple coup de peinture pour rafraîchir les murs et les plafonds, de remplacer une prise électrique ou une plinthe défectueuses, de changer la serrure d’une porte qui ne ferme plus… Dans les logements dégradés par l’usure du temps, vous devez faire des travaux de rénovation plus importants, avant d’envisager la vente. Par exemple: la réfection des fenêtres pour résoudre des problèmes d’infiltration et d’humidité, ou un ravalement du balcon pour embellir l’aspect extérieur du logement. Profitez de l’occasion pour couper une grande pièce en deux, afin de proposer une chambre en plus dans le bien.
Réfléchissez par ailleurs à l’opportunité de faire des travaux de mise en conformité des systèmes électriques, ou d’amélioration de la performance énergétique du logement. Ou encore de remplacer certains équipements (chaudière, radiateurs) pour mieux répondre aux attentes actuelles sur le plan de la facture énergétique. Ce ne sera point de l’argent perdu, loin de là. Vu la prochaine interdiction de louer les "passoires thermiques", la classification en matière de diagnostic de performance énergétique (DPE) va devenir un critère déterminant du prix de vente.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité