Région Parisienne : où acheter un bien locatif pour tirer au mieux son épingle du jeu?

À mesure que la perspective des nouvelles lignes de transport du Grand Paris se rapproche, la question se fait plus lancinante pour les investisseurs: où convient-il d’acheter un bien locatif pour tirer au mieux son épingle du jeu? La société spécialisée dans l’investissement locatif clés en main Masteos a souhaité apporter son éclairage en dressant un palmarès des 10 villes étudiantes franciliennes affichant le meilleur potentiel. Un potentiel mêlant rendement locatif et perspectives de plus-values à 5 ans, date à laquelle le réseau du nouveau métro devrait être pleinement opérationnel.

À en croire Masteos, l’investissement locatif dans des villes moyennes disposant d’un pôle étudiant est une stratégie à privilégier. Il offrirait notamment un bon couple rendement/risque, plus favorable que celui des grandes métropoles tout en se prêtant bien à la colocation, prisée des investisseurs pour maximiser les loyers et minimiser la vacance. «Nous avons pour objectif d‘orienter les investisseurs vers les villes offrant le ratio rendement-risque le plus avantageux au regard de leur projet, afin qu’ils puissent valoriser au mieux leurs actifs immobiliers», explique Thierry Vignal, président et cofondateur de la start-up.

Saint-Denis pour la plus-value
Pour ceux qui misent sur la plus-value, Saint-Denis semble la destination la plus prometteuse de ce palmarès avec une augmentation de valeur de 22,62% prévue sur 5 ans. Avec ses 26 écoles et universités, sa proximité de Paris et ses nombreux projets d’urbanisme, elle dispose de multiples relais de croissance. La start-up parie bien évidemment sur le quartier Saint-Denis-Pleyel qui accueillera la future super-gare emblématique du Grand Paris Express mais n’oublie pas le centre-ville, qui peut séduire les amateurs de belles pierres et d’immeubles haussmanniens.

De son côté, Aubervilliers (+21,82% d’accroissement de la valeur attendu) qui accueille notamment le campus Condorcet n’est pas en reste. D’autant que le centre-ville accueille déjà bon nombre de commerces et bureaux, en attendant le prolongement de la ligne 12 avec la station Mairie d’Aubervilliers ou encore l‘écoquartier du Fort d’Aubervilliers dont la desserte sera également améliorée. Quant à Ivry-sur-Seine, elle figure sur le podium sans même attendre de nouvelle station. Il faut dire que la ville sera encerclée par les lignes du grand Paris et ses quartiers proches des stations Mairie d’Ivry et Pierre-et-Marie Curie devraient afficher des plus-values de près de 19%.

Le secteur de la Défense/Courbevoie, déjà très prisé, devrait continuer à grimper lui aussi: +15,43% attendus sur 15 ans. Bécon-les-Bruyères qui comptera une nouvelle gare ou encore le faubourg de l’Arche ou le quartier Charras, très central, devraient tous en bénéficier. Ce top 5 de la plus-value se clôture avec Créteil. Plus éloignée (14 km de Paris), la ville mise notamment sur des projets écologiques pour séduire une population à la recherche de qualité de vie. Et le secteur de Créteil l’Echat devrait particulièrement bénéficier des perspectives de prise de valeur (+14,04% attendus sur 5 ans), grâce à sa proximité des facultés de Droit et de Médecine et sa future desserte par la ligne 15.

Evry pour le rendement
Quant à ceux pour lesquels c’est le rendement annuel qui prime, ils pourront se tourner vers Évry-Courcouronnes. Située à 26 km de Paris, la commune figure parmi les plus jeunes de France et compte de nombreux étudiants. Ses prix bien plus doux que les autres villes de ce classement lui permettent de dégager un rendement de 7,5% même si la plus-value attendue est l’une des plus faibles du palmarès (+7,7%). Aubervilliers, Saint-Denis et Créteil complètent le quatuor des villes où l’on peut escompter un rendement brut supérieur à 5% .

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité