Où placer ses économies ?

Comment puis-je placer mes économies sur deux ou trois ans tout en battant l’inflation ?

Depuis 2012, nos économies évoluent entre taux insignifiants et négatifs, asséchant les solutions de placements à court terme. Le regain d’inflation, qui ne se traduit pas encore par une remontée des taux, a eu raison de la plupart des solutions d’épargne à court terme, livrets réglementés boostés, comptes à terme ne permettant plus de couvrir l’inflation actuellement de 2,5 %.

Les épargnants qui souhaitent tout de même battre l’inflation sur un horizon de placement de deux à trois ans n’ont guère que quelques pistes à disposition. Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est du côté de l’assurance-vie que quelques solutions peuvent s’envisager.

Limiter les frais à l’entrée
Si les fonds en euros classiques gavés d’obligations ne couvrent plus le niveau d’inflation, les fonds euros dynamiques avec une poche investie en actions, voire des supports qui misent sur la thématique porteuse des infrastructures (énergies, transports, télécoms…) auront la faculté de vous offrir un rendement réel positif.

Attention cependant, pour rendre une sortie possible à un horizon de trois ans, il faut veiller à limiter les frais à l’entrée. Les sociétés civiles immobilières (SCI) logées en assurance-vie peuvent offrir une alternative, à condition de profiter d’enveloppes promotionnelles offrant les frais d’entrée réduits.

Enfin, le crowdfunding immobilier consistant à cofinancer avec des promoteurs sur deux ou trois ans des projets de constructions, est attractif. Pour limiter le risque de défaut, il faut veiller à s’appuyer sur des plates-formes aguerries avec un taux de défaut vierge ou presque.

Lire la suite sur scoop.it
Source : www.lemonde.fr
Mentions légales Confidentialité