Comment gérer ses biens immobiliers en ligne ?

Les impôts proposent de nouvelles fonctionnalités en ligne pour accéder à une vision d’ensemble de votre patrimoine et, bientôt, effectuer vos déclarations foncières

Si les déclarations d’impôts préremplies simplifient depuis longtemps la vie, la donne se complique dès lors qu’on devient propriétaire, et plus encore si l’on a recours à de l’ investissement locatif. Entre l’imposition sur le revenu, la taxe d’habitation, la taxe foncière, sans compter les ristournes auxquelles vous pouvez prétendre pour optimiser au mieux votre fiscalité, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver et encore moins de tenir ses comptes à jour.

Afin de faciliter les démarches des propriétaires, et surtout des multi-propriétaires, les services administratifs évoluent.

Votre tableau de bord
Désormais, un nouvel onglet intitulé « Gérer mes biens immobiliers » est disponible lorsqu’on se connecte à son espace personnel sur le portail officiel Impots.gouv.fr. Son objectif initial est de donner une vision d’ensemble de votre patrimoine immobilier en affichant un résumé pour chaque bien situé en France. Vous pouvez ainsi visualiser la nature de la propriété – est-ce un garage, une cave, un local commercial, une maison ou un appartement ? –, mais aussi sa superficie et son adresse.

Pour aller plus loin, il suffit de cliquer sur le bouton « Consulter », qui vous permettra d’accéder au numéro fiscal du local, au lot de copropriété ou encore aux droits attachés au bien (pleine propriété, indivision, usufruit…). Ce tableau de bord permet de lister jusqu’à six possessions par page, tandis que les propriétaires possédant plus de 200 biens disposent d’une interface dédiée.

Des évolutions à venir
Ce nouveau service en ligne semble ne présenter que peu d’intérêt pour les propriétaires et multi-propriétaires qui sont a priori déjà au fait des informations basiques de leurs biens. Mais ce téléservice est voué à simplifier les démarches fiscales des usagers grâce à de futures fonctionnalités.

Dès l’automne 2022, il sera ainsi possible de réaliser ses déclarations foncières en ligne et de liquider les taxes d’urbanisme par la même occasion. En outre, si le calendrier est respecté, les propriétaires pourront indiquer quel usage ils font d’un logement à compter de janvier 2023. Après avoir précisé s’il s’agit de leur résidence principale ou secondaire, ils pourront alors déclarer l’identité de l’occupant d’un bien loué grâce à ce module.

Lire la suite sur scoop.it
Source : www.20minutes.fr
Mentions légales Confidentialité