Réduction d’impôt ou déduction fiscale, que choisir?

Réduction d’impôt ou déduction, que choisir ?
Deux leviers existent pour diminuer votre impôt sur le revenu : réaliser des placements générant une réduction d’impôt ou effectuer des investissements qui viendront en déduction de vos revenus, explique dans sa chronique Valérie Bentz, responsable du département des études patrimoniale à l’UFF.

Quelle est la différence entre réduction d’impôt ou une déduction fiscale ?
Il existe deux leviers pour diminuer votre impôt sur le revenu : effectuer des investissements qui généreront une réduction d’impôt – FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation), Sofica (sociétés pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle), souscription au capital de PME, investissements immobiliers Pinel, etc. – qui se soustraira au montant de l’impôt dû, ou bien effectuer des investissements qui viendront en déduction de vos revenus (épargne retraite, travaux immobiliers locatifs, acquisition de monuments historiques, etc.).

Si votre motivation principale est de faire une économie d’impôt à l’instant T, vous pourrez privilégier soit des placements comportant un taux de réduction élevé comme les Sofica (48 % du montant investi), soit des placements déductibles de vos revenus comme le plan épargne retraite (PER) ; dans ce dernier cas, plus votre tranche marginale d’imposition (TMI) est élevée, plus l’économie d’impôt le sera également.

En revanche, si votre objectif est de vous constituer un patrimoine tout en profitant d’avantages fiscaux et de l’effet de levier du crédit, vous pourrez privilégier l’acquisition de biens immobiliers, en direct ou en société civile de placement immobilier. A titre d’exemple, le dispositif Pinel vous procurera des réductions d’impôt récurrentes pendant six ou neuf ans au minimum et celui des « monuments historiques » vous permettra de déduire des montants de travaux importants de votre revenu global (sous condition d’engagements locatifs).

Le choix d’un ou de plusieurs de ces dispositifs est généralement motivé par le montant de l’économie d’impôt recherchée, sans oublier de prendre en compte le plafonnement des niches fiscales ; mais il doit aussi être motivé par vos objectifs patrimoniaux à court, moyen et long terme.

Lire la suite sur scoop.it
Source : www.lemonde.fr
Mentions légales Confidentialité