Un Français sur cinq souhaite investir davantage d'argent dans son logement - Divers

Une étude de CSA pour HomeServe, spécialiste des services pour la maison, montre que 24% des Français aiment énormément leur logement. Parmi eux, 76% considèrent que rien ne leur manque. 21% souhaitent tout de même y investir plus pour l’entretenir.(BFM Immo) - Pendant ce confinement, les Français ont redécouvert leur logement. Une étude* de CSA pour HomeServe, spécialiste des services pour la maison, réalisée au mois d’avril, montre que 94% des Français interrogés sont restés dans leur logement pendant cette période. Et ils aiment ce qu’ils possèdent. En effet, près de 8 Français sondés sur 10 déclaraient l’aimer beaucoup ou énormément avant le confinement. Un chiffre qui est resté stable après. Les Français qui aiment énormément leur logement sont 76% à considérer que rien ne leur manque.A l’opposé, 21% de Français n’aiment pas ou moyennement leur logement de confinement et 6% même ne l’aiment pas du tout ou un peu. Le plus souvent, le logement actuel est leur résidence principale. Sans surprise, parmi les Français qui n’aiment pas du tout ou un peu leur logement, l’élément qui leur manque le plus est un espace extérieur (pour 49%), suivi du manque de surface (38%).Se sentir bien chez soiEt quitte à vivre chez soi longtemps, autant que l’on s’y sente très bien. Demain, 94% des Français se voient investir tout autant pour 73% d’entre eux, voire plus (21%) dans les postes de dépenses liés à la maison (aménagement, entretien, travaux), au détriment d’autres postes (loisirs, sorties, etc.). “Concernant les 21% des Français qui souhaitent investir davantage, 33% pensent augmenter leur budget pour la maison entre 150 euros et 299 euros par mois, 57% de moins de 150 euros par mois”, précise HomeServe.Avec le confinement, les Français recherchent davantage à acheter une maison avec jardinD’ailleurs, le confinement a poussé 24% Français à réaliser des travaux et aménagements. Ainsi, près d’un Français sur deux envisage des travaux pour le second semestre 2020, dont 15% de gros travaux. “Pour 10% des Français, le confinement a été un élément déclencheur de ces projets de travaux. C’est davantage le cas pour les couples avec enfants (15%), ceux qui ont changé de lieu de confinement (26%) et ceux qui vivent en maison individuelle (27%)”, précise l’étude.19% des Français veulent déménagerAprès le confinement, si un peu plus de la moitié des Français ne se voient pas passer plus de temps chez eux à l’avenir, 46% des Français souhaitent encore plus profiter de leur logement. Pour autant, cette période de confinement a donné envie à 19% des Français de déménager. Les 4 critères principaux sont l’espace extérieur (85%), de l’espace (68%), se mettre au vert (55%) et être plus proche de la famille (41%).*Pour cette enquête, deux sondages ont été réalisés. Une étude a été administrée du 17 au 24 avril 2020, selon un mode de recueil online auprès du panel CSA LINK, avec 1.206 interviews de Français âgés de 18 ans et plus, propriétaires ou locataires de leur résidence principale. Une autre étude avait déjà été réalisée du 20 décembre 2019 au 06 janvier 2020, selon un mode de recueil online auprès du panel CSA LINK, avec 2.206 interviews de Français âgés de 18 ans et plus, propriétaires ou locataires de leur résidence principale.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité