Construire une terrasse : ce qu’il faut savoir

En cette période de confinement, on n’a jamais autant profité d’avoir un espace extérieur attenant à son logement. Et le temps passé dans son jardin a certainement donné des envies de terrasse à certains. Que vous vous fassiez aider par un professionnel ou que vous décidiez de vous lancer vous-même dans les travaux, voici les grandes étapes à connaître avant de construire une terrasse.Avant toute chose : que dit la loi sur la construction d'une terrasse ?Avant même de réfléchir à la terrasse de vos rêves et l'aménager, vous devez impérativement vous renseigner à propos de la législation en vigueur afin de vous savoir si votre projet est réalisable ou non.Si vous êtes propriétaire d’une maison et que vous voulez construire une terrasse de moins de 20m2, une simple déclaration de travaux à la mairie suffit. Si la surface souhaitée est plus grande, vous devez faire une demande de permis de construire.Enfin, si votre logement est soumis au régime de la copropriété, vous devrez obtenir l’autorisation des autres copropriétaires à l’occasion de la prochaine assemblée générale.Choisir l’emplacement idéal de sa terrasseUne fois que vous vous êtes assuré d’avoir le droit de construire votre terrasse, reste à déterminer l’emplacement idéal. Privilégiez une orientation au sud ou à l’ouest afin de bénéficier d’un bel ensoleillement qui évitera à votre terrasse des problèmes d’humidité et de moisissures.Privilégiez un terrain plat, ce sera plus facile pour construire les fondations de votre terrasse. En effet, une terrasse ne doit pas présentée d’irrégularité afin d’éviter que de l’eau stagne dans des flaques mais aussi être très légèrement inclinée afin de permettre l’écoulement des eaux de pluie. Pensez également à l'ensoleillement si vous souhaitez fleurir votre terrasse par exemple et en profiter toute la journée.Préparer le sol de sa terrasseAvant de construire une terrasse, il faut s’assurer que le sol qui va la supporter soit plat. Il peut donc être nécessaire de le mettre à niveau et de l’aplanir afin de lisser toutes les irrégularités.Dans un premier temps, des travaux de surélévation ou de terrassement peuvent donc être à prévoir. Une fois que le sol est plat, vient l’étape du recouvrement. Elle désigne la pose d’un support en béton sur lequel le revêtement sera apposé. Il peut s’agir d’une dalle, de plots ou de parpaings en béton.Bien choisir le revêtement de sa terrasseLe choix du revêtement de votre terrasse dépendra de vos goûts esthétiques mais aussi de votre budget. Généralement, les matériaux utilisés pour les revêtements de terrasses sont la pierre, le carrelage, le béton ou le bois.La pierre est un revêtement résistant et facile à entretenir. Mais c’est aussi un matériau cher. En fonction du rendu souhaité, optez pour de l’ardoise, du marbre, du granit ou du grès.Le carrelage a l’avantage de proposer de nombreuses déclinaisons de couleurs et de formes. Résistant, facile à entretenir et antidérapant, le carrelage présente de nombreux avantages. Les prix sont très variables en fonction du carrelage choisi.Le béton est une option économique, résistante et facile à entretenir. Vous pouvez également le personnaliser à l’envie, avec des carreaux de céramique par exemple.Le bois est la grande tendance du moment. Respectueux de l’environnement, un revêtement en bois peut également être posé sur des plots réglables. Ainsi, le terrassement n’est alors pas obligatoire et facilite la pose de votre terrasse.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité