10 chambres qui donnent envie de paresser

Voici 10 exemples inspirants pour ceux qui rêvent d’une chambre douillette.Une chambre épuréeRien de clinquant ici, comme dans la plupart des maisons de stars. Cette chambre est pourtant celle d’Ellen DeGeneres, humoriste, romancière américaine et animatrice d’un talk-show télévisé depuis 2003, célébrissime outre-Atlantique. Avec son banc signé Pierre Jeanneret, sa tête de lit et et son couvre-lit beige en cachemire (Loro Piana), son tapis moquette en mohair (Woven Accents), c’est l’épure et le confort qui priment. Une chambre délicateDans l’appartement parisien de l’architecte Laura Gonzalez, la chambre prône la douceur à travers son mur gris clair en enduit romain (Ressource) et les courbes de sa tête de lit en tissu Dedar, de son tabouret Bishop et de sa lampe Don Giovanni tous deux signés India Mahdavi. Fixé en hauteur, un miroir vieilli encadré de bronze (Atelier Roma) dessiné par Laura Gonzalez vient contrebalancer de manière graphique ces arrondis.Une chambre-alcôve Au pied de la butte Montmartre, l’architecte d’intérieur Tristan Auer a imaginé un duplex où cohabitent dans une étrange douceur références vintage, créations personnelles et sculptures néoclassiques françaises. Les murs de la chambre, aux allures d'alcôve, sont drapés de tissu (Holland & Sherry). La tête de lit, en cuivre patiné et sycomore, dessinée par Tristan Auer et réalisée par Pouenat, ajoute une dimension chaleureuse à la pièce.Une chambre raffinéeC’est sur les toits de Venise que l’architecte Fabrizio Casiraghi a signé ce charmant pied-à-terre. Il y assemble avec un sens des mélanges certain évocations exotiques et mémoire italienne. Dans cette chambre aux murs rose poudré, on trouve ainsi pêle-mêle une tenture provenant d’un paravent chinois du XXe siècle, un tapis traditionnel mauritanien ou encore une planche lithographique originale de Fornasetti des années 1960-70.Une chambre modernisteDans cette maison moderniste des années 1960 située à Montauk près de New York, signée George Nelson et Gordon Chadwick, la chambre d’inspiration vintage en respecte le style. Le lit king size, à l'imposante tête de lit et chevets intégrés en bois blond, est la seule pièce de mobilier ici. Seul le yucca épousant la courbe du puits de lumière ajoute un brin de légèreté à l’ensemble.SalvaUne chambre précieuse Dans ce palais vénitien du XVIIe siècle, le décorateur Charles Zana réussit le pari de faire dialoguer éléments historiques, mobilier d’esprit vintage et art contemporain   Une chambre vénitienneDans ce palais vénitien du XVIIe siècle, le décorateur Charles Zana réussit le pari de faire dialoguer éléments historiques, mobilier d’esprit vintage et art contemporain, en toute harmonie, comme dans cette chambre mariant tapisserie baroque et dessins de l’artiste Marc Vellay. La tête de lit a été dessinée par Charles Zana. Une chambre cocooningÀ Lambay Castle, château irlandais réinventé par l’architecte Edwin Lutyens au début du XXe siècle, cette chambre joue à fond le style cottage anglais avec son large lit surmonté d’un baldaquin de toile de coton bordée de franges et son alcôve de toilette en carreaux vernissés.Une chambre précieuseSignée Anne-Sophie Pailleret, cette chambre d’un appartement à Saint-Germain-des-Prés mise sur un camaïeu de sable rose qui se décline du mur au bout de lit créé sur mesure (tissu Nya Nordiska), du coussin long (tissu Rubelli) au couvre-lit (Pollack) et à la tête de lit (tissu Créations Métaphores). Pour accentuer cet esprit précieux, une peinture aux effets métallisés habille le dressing.Une chambre minimalisteC’est sur les hauteurs du Père-Lachaise que le designer Noé Duchaufour-Lawrance et sa compagne ont aménagé leur maison de famille. Dans la chambre, les tonalités neutres et le bois sont à l’honneur. Le lit Buonanotte Valentina (Ceccotti Collezioni) est signé Noé Duchaufour-Lawrance tout comme la table basse Beside You.Une chambre hispano-marocaineSur l’île de Majorque, le décorateur des Obama, Michael Smith, livre sa réinterprétation de la traditionnelle finca majorquine en puisant ses multiples influences dans la richesse des pays méditerranéens, du Maroc à l’Italie en passant par la Provence. Dans cette chambre, l’évocation hispano-marocaine est encore plus frappante : les murs sont tapissés à mi-hauteur de paille tressée marocaine et un lit ancien majorquin trône en majesté.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité