5 conseils précieux à appliquer pour concrétiser son achat immobilier

Envisager l’achat d’un bien immobilier n’est pas sans risque. Un tel projet nécessite une bonne connaissance du marché et une organisation rigoureuse. Cela sans compter les nombreuses démarches qui en découlent, comme l’élaboration d’un dossier de financement. Quels sont les grands principes à appliquer pour remplir toutes ces étapes et réaliser son investissement dans la pierre ? Voici 5 conseils.
  Bien définir ses besoins en matière de logement et de services Pour le futur acquéreur, il est nécessaire de déterminer ses besoins et ses envies : S’agit-il d’un appartement ou d’une maison ? Quelle est la superficie habitable désirée ? Quelle proximité avec les infrastructures urbaines et publiques ? L’achat immobilier doit proposer un cadre de vie en adéquation avec ses attentes, ainsi que ses contraintes domestiques et professionnelles. Lors de la prospection, il est donc plus facile de cibler les biens en vente susceptibles de répondre à des critères que l’on définit par avance... Critères qui ne sont pas forcément gravés dans le marbre. Réaliser de nombreuses visites, de biens différents, pourrait également vous permettre d'affiner vos critères. Solliciter un expert et bien connaître le marché immobilier local Par l’entremise de recherches personnelles, d'annonces immobilières en ligne ou d’un professionnel expérimenté, la prospection immobilière doit s’accompagner d’une solide connaissance du marché local.
Cela permet de distinguer plus facilement une bonne affaire ou, a contrario, de constater que la valeur d’un bien est surestimée.
À noter qu’un achat immobilier ne se limite pas uniquement à des propriétés neuves ou anciennes. Il est tout à fait possible de trouver un terrain pour faire construire sa maison.
À lire aussi >>Notaire, courtier, agent immobilier : combien coûtent leurs services ? Élaborer son dossier de financement En disposant des justificatifs indispensables à une demande de prêt immobilier, il ne faut pas hésiter à contacter plusieurs établissements bancaires ou organismes de crédit.
Cela permet de trouver les conditions et les taux les plus avantageux. Il est nécessaire d’estimer objectivement ses capacités de remboursement, notamment en fonction de ses revenus réguliers.
En contactant un courtier immobilier, vous pourrez déléguer cette étape, parfois longue pour trouver la meilleure solution bancaire.
À lire aussi >>5 points clés pour préparer votre demande de crédit immobilier Bien négocier le prix d’achat Dans une mesure raisonnable, la négociation du prix d’un bien immobilier peut permettre de profiter d’une économie. Attention, celle-ci dépasse rarement les 10% et se rapproche souvent des 5% du montant total à investir.
Il convient alors de faire valoir certains arguments : une surestimation du prix au mètre carré par rapport à la situation géographique ; des diagnostics immobiliers qui nécessitent la réalisation de travaux d’aménagement ; un bien immobilier qui ne trouve pas preneur depuis plusieurs mois. Le vendeur peut être tributaire de la tension du marché. À titre d’exemple, il est beaucoup plus facile de négocier là où la demande est relativement faible (une petite commune) que dans une grande ville où l’offre est inférieure à la demande, comme Paris.
  Ne pas se précipiter pour acheter Enfin, il est conseillé de prendre son temps, de comparer et d’étudier différentes offres plutôt que se précipiter sur la première bonne affaire. Cela permet de réaliser les démarches plus sereinement et de conforter sa décision d’achat.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité