Quel est le meilleur taux pour un emprunt immobilier ?

Les conditions d'emprunt demeurent très attrayantes en France. Avec un bon dossier (apport, revenus, etc.), vous pouvez négocier, sur quinze ans, un taux de prêt immobilier voisin de 1% (hors assurance, frais de dossier et garantie). Nos conseils pour en obtenir plus de votre banquier.
Les meilleurs taux fixes pour un emprunt immobilier tournent autour de 1%. Plus la durée du prêt est courte, plus le taux du crédit est faible.
 
Bien sûr, tout dépend aussi du projet immobilier à financer : les taux d’intérêt pour des SCPI ou du locatif sont parfois majorés. D’une façon générale, plus votre dossier personnel est solide (apport, niveau de revenu, de patrimoine, etc.), plus votre marge de négociation est élevée, plus le taux du prêt est bas. N’oubliez pas d’ajouter au taux d’intérêt, les frais annexes : assurance, frais de garantie, de dossier, etc.
Suite à la baisse coût de l’argent, ils peuvent représenter plus de 40% du coût de votre financement. Le conseil vaut aussi pour une renégociation ou un rachat de crédit par votre banque ou un établissement concurrent.   Un contrat avec votre banque Un emprunt immobilier est un contrat qui vous lie à votre banque pour de nombreuses années. Négocier un taux bas et les frais annexes est essentiel.
 
Mais il y a bien d’autres clauses à débattre comme les pénalités en cas de remboursement anticipé, la modularité des mensualités en fonction de l’évolution de votre budget, la transférabilité du prêt sur un autre bien le jour de la revente, l’assurance emprunteur, etc.  
 
Vous n’obtiendrez pas les meilleures conditions sur tous ces critères. Lâchez du lest sur ceux qui sont les moins importants pour vous en fonction de votre projet personnel.
Pour obtenir les meilleures conditions de prêt immobilier, présentez-vous sous votre meilleur jour. Mettez en avant le niveau de vos revenus, la notoriété de votre employeur, votre stabilité professionnelle, le montant de votre apport, votre capacité à épargner sur longue période, etc. Faites jouer la concurrence Tout est question de rapport de force et de pouvoir de négociation. Vous devez persuader votre banquier que vous êtes un emprunteur sans risques, mieux à potentiel commercial élevé.
N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Le crédit immobilier est un outil de conquête de clientèle important. Si votre profil est intéressant, les banques feront tout pour vous séduire.
Vous pouvez les contacter une à une, mais la démarche est chronophage et fastidieuse. Le plus simple est de passer par l’intermédiaire d’un courtier en crédits immobiliers (Cafpi, Empruntis, Meilleurtaux, Vousfinancer, etc.).
Leur service a un coût mais comme ils connaissent bien les banques et le profil qu’elles recherchent, vous obtiendrez au final un taux d’intérêt plus bas et serez gagnant. Demandez-leur des simulations en fonction de votre apport personnel et de la région où vous habitez.

Lire la suite sur scoop.it
Source : www.lerevenu.com
Mentions légales Confidentialité