Investissement : entre finance et immobilier, les Français ont leur préférence

La pierre conserve une forte aura car elle rassure, et les taux bas du crédit immobilier jouent en sa faveur alors que le rendement des fonds en euros n’est pas au plus fort... Des réserves face aux risques de la financeEn matière d’investissements financiers, les avis sont partagés : ils sont considérés comme risqués par une part non-négligeable de la population française. Ainsi, seulement 45% des personnes interrogées par Harris Interactive expliquent en avoir une opinion positive, tandis que 67% considèrent qu’il est difficile actuellement de placer son argent dans la finance et 76% de le faire fructifier. Cette méfiance à l’égard de la finance est due aux diverses crises et cracks boursiers qui ont secoué les économies qui semblaient les plus viables. Remember 2008 ! Néanmoins, bien qu’ils ne souhaitent pas forcément sauter le pas, les Français sont 78% à reconnaître qu’un placement financier est intéressant dans la mesure où il permet d’obtenir des revenus complémentaires. Ceux qui décident de se lancer se tournent surtout vers leurs proches avant d’aller demander conseil aux professionnels. C’est tout particulièrement le cas chez les 18-34 ans (73%). L’immobilier et les assurances vie sont considérés comme plus sûrsSi une bonne partie des Français est dubitative concernant les placements financiers, la plupart d’entre eux se montrent bien plus favorables à d’autres types de placements, à commencer par l’immobilier qui est largement promu par les ménages de l’Hexagone : 80% des personnes interrogées estiment qu’il s’agit de la meilleure manière d’investir son argent ! Juste derrière, on trouve les assurances vie (67%). Si aujourd’hui, l’investissement dans la pierre a tout particulièrement la cote, c’est en raison de la hausse des prix de l’immobilier. En dix ans, ils ont pris près de 55% à Paris et +25 % dans les dix plus grandes métropoles de province d’après MeilleursAgents ! L’autre atout d’un placement dans la pierre, c’est la possibilité d’acheter un bien ancien ou neuf à crédit. Et avec des taux de prêt immobilier au plus bas (1,29% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA), les conditions actuelles sont idéales pour ouvrir l’achat immobilier au plus grand nombre. D'autant plus qu'il est possible de faire jouer la concurrence en comparant les prêts immobiliers afin de trouver la meilleure offre et optimiser encore le coût de son investissement. 

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité