Le bois peut-il être l'avenir du béton pour le bâtiment ?

Un acteur de référence dans la construction d'immeubles en bois, Woodeum, s'allie au promoteur Altarea Cogedim. Décryptage.
 
C'est une étape majeure en faveur de la construction d'immeubles en bois. L'acteur de référence de ce marché, Woodeum a signé mercredi un partenariat capitalistique avec Altarea Cogedim, un géant français de la promotion immobilière. Altarea a pris 50% du capital de la filiale de Woodeum dédiée à la construction de logement. Une opération qui va permettre à Woodeum et plus globalement à la construction en bois de changer d'échelle.
Woodeum mise donc sur ce partenariat avec Altarea Cogedim, l'un des poids lourds de la promotion immobilière pour accélérer le développement des constructions bas carbone sur tout le territoire. Concrètement, Altarea pourra proposer les solutions portées par Woodeum lorsqu'il candidatera pour de nouveaux projets immobiliers un peu partout en France.
Un changement d'échelle donc pour Woodeum qui espère ainsi multiplier par trois ses constructions dans les 4 ans qui viennent en passant à près de 3.000 logements par an. "Nous sommes dans une configuration idéale", explique Woodeum, "entre les réglementations à venir pour réduire l'empreinte carbone des bâtiments et la prise de conscience des politiques et du public, les immeubles en bois vont sans aucun doute s'imposer de plus en plus". En tout cas Woodeum y croit, au point de voir sa filiale dédiée au logement passer d'une valorisation de 100 millions d’euros au stade de licorne (soit un milliard d'euros) à horizon 4 ou 5 ans.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité