Immobilier : le boom de l’investissement locatif 

C'est l'un des phénomènes marquants de l'année : dopé par des taux d'intérêt ridiculement bas, l'investissement locatif est en plein boom. Si 66,6 % des biens sont acquis pour devenir une résidence principale et 5,4 % (en baisse de 8,5 %) une résidence secondaire, la part de ceux acquis au titre de l'investissement locatif a bondi de près de 32 % en douze mois, pour atteindre 26,5 % des achats, selon Century 21. Rappelons qu'au premier semestre 2014, ils ne représentaient que 15 % des ventes… Même constat chez MeilleurTaux.com : « entre 2017 et aujourd'hui, le nombre de personnes achetant pour investir est passé de 15 à 20 % de nos dossiers en moyenne », estime Maël Bernier, la porte-parole. Se constituer un complément de retraite La raison de cet engouement est simple. « Face à l'incertitude pesant notamment sur leur retraite, l'investissement locatif est devenu LA valeur refuge des Français », souligne Laurent Vimont, le patron de Century 21, qui précise que « certains locataires décident même d'acheter pour investir, afin de se constituer une épargne ». Un passage à l'acte facilité par les taux bas, qui permettent même à certaines catégories, comme les jeunes ou les gens ayant des revenus modestes, de se retrouver dans la case « investisseur ».   « Dans les grandes villes, faute de pouvoir acheter leur résidence principale, de plus en plus de jeunes font le choix d'un petit investissement », confirme Maël Bernier. Sans surprise, à Paris, jusqu'à 30,5 % des achats sont aujourd'hui des investissements locatifs - un chiffre en hausse de 13,8 % en un an. Ce pourcentage atteint 26,9 % à Lyon (Rhône), 27,2 % à Marseille (Bouches-du-Rhône), et 27,4 % à Bordeaux (Gironde).

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité