Cinq mois avant la rentrée, la chasse aux appartements étudiants a déjà débuté à Bordeaux

Avec l'augmentation du nombre d'étudiants et l'essor de la location touristique, trouver un logement est toujours plus difficile dans l'agglomération bordelaise. À cinq mois de la rentrée universitaire, les plus prévoyants ont déjà lancé leurs recherches. 
 
À cinq mois de la rentrée universitaire, certains étudiants sont déjà activement en recherche de leur prochain appartement à Bordeaux.Depuis plusieurs années, la pénurie de logements s'aggrave dans l'agglomération, à cause de l'explosion d'Airbnb et la hausse du nombre d'étudiants. 
 
À tel point que certains sont prêts à d'importants sacrifices financiers pour être certains d'avoir d'un toit correct sur la tête en septembre.   Cumuler deux loyers pendant quelques mois  "Je gardais mon appartement au cas où je n'en trouverais pas. Donc je paie le loyer de mon appartement actuel et le loyer de mon prochain appartement" déplore Nina, étudiante en master 2 en école de commerce.  Bientôt 150 dossiers pour un seul appartement  "Pour le moment, je peux encore faire visiter tout le monde parce que j'ai beaucoup de stock", constate Clothilde Merendet, agent immobilier."Mais d'ici un mois et demi à deux mois, il n'y aura plus de choix, et les clients seront 100 à 150 pour un appartement" affirme-t-elle. 
 
Pour l'instant, le marché du logement privé offre encore un peu d'oxygène, alors que l'offre du CROUS est rapidement saturée ainsi que celle du logement social. Pour tenter d'améliorer cette situation, un comité de pilotage entre le rectorat et la région vient d'être mis en place. Ce "copil" a pour objectif d'améliorer les échanges entre les opérateurs publics privés et les bailleurs sociaux. "Il faut qu'on construise, dans les années qui viennent, et singulièrement à Bordeaux, au moins 1 000 logements étudiants neufs par an", souligne Alain Rousset, le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité