Crédit immobilier: comment réduire le coût de son assurance emprunteur?

Changer d’assurance emprunteur au moment de souscrire un prêt immobilier est une option à ne pas négliger. Pour Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux, les démarches initiales sont simples. «Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier, la banque vous demande de prendre une assurance qui couvre le décès, l’invalidité ou même l’incapacité temporaire de travail. Elle propose une assurance groupe. Elle est fixée à un certain taux d’intérêt et représente un certain prix».  
Parfois, une garantie perte d’emploi s’y ajoute. Elle est cependant, facultative. «Il est possible de mettre en concurrence, comparer avec ce qui se pratique chez les courtiers en crédit à savoir les offres à garanties équivalentes. Il existe d’importantes différences entre les établissements. Pour une seule et même personne, le coût peut varier du simple au triple, voire au quadruple pour les plus jeunes.» indique Maël Bernier. Comparer les offres d’assurance et les garanties «L’assurance emprunteur est la seule couverture, s’il arrive un gros pépin» prévient Cécile Roquelaure, porte-parole d’Empruntis. La délégation permet de changer d’assurance emprunteur pendant la durée de vie du contrat. Il y a trois moments pour le faire. À la souscription du crédit immobilier, pendant les douze mois qui vont suivre la signature de l’offre de crédit puis à chaque date anniversaire.
 
Il faut bien comparer l’offre de la banque et l’assurance individuelle. Quand les taux sont bas, la part que représente l’assurance emprunteur est donc loin d’être négligeable. Lorsque vous choisissez une assurance emprunteur ailleurs que dans la banque, vous pouvez gagner jusqu’à trois fois le coût initial. Certes, il y a des cas où ce n’est pas forcément gagnant (senior, souci de santé…) mais il faut toujours étudier les contrats et les garanties disponibles. «C’est le rôle du courtier d’aider et d’être en capacité de proposer les meilleures offres.» affirme Cécile Roquelaure. Ce serait donc dommage de ne pas en profiter.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité