Rénovation énergétique : Effinergie ne décolle pas dans le secteur diffus

Comme tous les 3 mois, l'Observatoire des bâtiments Bepos (Bâtiments à énergie positive) et basse consommation (BBC) a publié son tableau de bord de la certification Effinergie pour la période allant de juillet à septembre 2018. Quels sont les enseignements de ce baromètre ? Au 3e trimestre, plus de 1.500 logements ont décroché le label Effinergie 2017. Ils se répartissent en 24 opérations de logements collectifs, 6 opérations de logements groupés et 11 de maisons individuelles. Dans les trois quarts des cas, c'est le label Bepos Effinergie 2017 qui reçoit les faveurs du public, contre une seule opération (3 maisons individuelles groupées) en label Bepos+ Effinergie 2017. De plus, 96 bâtiments (regroupant 2.654 logements, à 60% des collectifs) ont déposé une demande de labellisation Bepos Effinergie 2013. L'Observatoire a également noté que plus de 52.000 logements se sont engagés dans un label Effinergie+, associé aux trois quarts à des logements collectifs et donc principalement porté par des bailleurs sociaux.
 
Dans le secteur tertiaire, le tableau de bord nous apprend que 53 bâtiments sont engagés dans une démarche de labellisation Effinergie 2017, concernant à 80% la construction d'immeubles de bureaux, et à 75% sous maîtrise d'ouvrage privée. 98 opérations Bepos Effinergie 2013 ont été par ailleurs comptabilisées, sur plus de 500.000 m² de SRT (surface thermique au sens de la RT). Sont principalement concernés ici des projets de bureaux sous maîtrise d'ouvrage privée, ainsi que des bâtiments d'enseignements sous maîtrise d'ouvrage publique. Ces opérations s'implantent partout en France, à l'exception du quart Nord-Est, sachant que deux régions concentrent plus de la moitié des projets : l'Ile-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes. Selon l'Observatoire, 2,8 millions de m² de SRT seraient en train d'être certifiés Effinergie+ : il s'agit dans l'extrême majorité des cas (82%) de projets portés par des maîtres d'ouvrage privés, dont les investissements sont essentiellement orientés vers les immeubles de bureaux (63%) et les bâtiments d'enseignements (15%).
  Le nombre annuel de logements collectifs BBC rénovés a doublé sur la période 2017-2018  
Quelques tendances sont également esquissées dans le tableau de bord de l'Observatoire BBC : ainsi, on apprend que le nombre annuel de logements collectifs BBC rénovés a doublé sur la période 2017-2018 en comparaison à la période 2011-2016, pour finalement atteindre les 30.000 logements rénovés par an. Une forte hausse qui s'expliquerait par l'augmentation du nombre d'opérations, et au nombre moyen de logements rénovés par opération ; une tendance que l'Observatoire constate également dans le logement groupé. En revanche, le marché du label BBC Effinergie dans le secteur diffus ne décolle pas. Ceci dit, des collectivités territoriales et des entreprises ont pu mettre en place des initiatives locales pour accompagner les particuliers dans des chantiers de rénovation énergétique, sans pour autant faire la demande d'un label Effinergie.
 
Lire la suite...

Lire la suite sur scoop.it
Source : www.batiactu.com
Mentions légales Confidentialité