Peut-on cumuler plusieurs investissements ?

Vous venez de recevoir votre avis d'impôt et vous vous demandez comment l’alléger intelligemment ? Si vous êtes attiré par un placement immobilier, voici un aperçu de solutions concrètes pour utiliser son levier fiscal et sa capacité d'emprunt. Les familles d’avantages fiscaux Revenons tout d'abord sur les 3 grandes familles d'avantages fiscaux que l'administration intégrera dans cet ordre pour déterminer le montant de votre impôt final :
 
Prenons l’exemple des époux Dupont qui ont un impôt de base à 8 000 € et déclarent 80 000 € de revenus. Grâce à des travaux effectués dans un appartement loué, ils bénéficient d'une déduction fiscale de 10 000 € (déficit foncier). Leur nouvelle base imposable est donc de 70 000 €. Le couple est dans une tranche marginale d'impôt à 30% ils économisent 3 000€ d'impôt. (Calcul : 10 000 * 30% = 3 000 €) Leur impôt passe donc de 8 000 € à 5 000 €.
La réduction d’impôt impacte le montant de l’impôt
Les époux Dupont ont également un autre appartement en loi Scellier qui leur permet de bénéficier d'une réduction d'impôt de 4 000 €.  Leur impôt après déduction étant à 5 000 €, cette réduction leur permet de passer à un nouvel impôt de 1 000€.
Le crédit d’impôt peut rendre l’impôt négatif
Le crédit d'impôt fonctionne sur le même principe que la réduction d'impôt à la différence qu'il peut rendre l’impôt négatif. Dans ce cas La différence est restituée par l'administration fiscale.
Les époux Dupont dont l'impôt restant dû était de 1 000 € bénéficient d'un crédit d'impôt de 2 000€ sur les frais d’aide à domicile. Grâce à cela, ils se verront restituer 1 000 € (calcul : 1 000€ -2 000€ = -1 000€). Le plafonnement des niches fiscales Ces dernières années l'état a fortement revu à la baisse le montant des avantages fiscaux concédés au particuliers, il s'agit du plafonnement des niches fiscales. Ce montant est aujourd'hui de 10 000€ par foyer fiscal. (NB: certains investissements sortent de ce champs d'application)
Le montant des crédits et réductions d'impôts cumulé ne pourra pas dépasser 10 000 € (Garde d'enfants, emploi à domicile, investissement PINEL, etc....)
Par définition, la déduction n'est pas concernée par ce plafonnement (placement retraite PERP, investissement dans l'ancien et déficit foncier)
 
Lire la suite...

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité