Bordeaux: la flambée de l'immobilier en centre-ville fait progresser le logement neuf

A l'heure où le foncier se raréfie à Bordeaux et fait grimper les prix des logements, beaucoup choisissent l'achat de logement neuf... Un marché croissant sur la métropole bordelaise.

Marine a 25 ans et se prépare à acheter son tout premier appartement.
Avec un budget de 200 000 euros, des facilités pour l'achat de logement neuf, comme le prêt à taux 0, la jeune femme va pouvoir concrétiser son projet.
Elle a choisi du neuf car côté ancien, cela semble plus coûteux :

Dans ces prix-là, ça va être des bâtiments des années 1970 avec pas mal de travaux et des frais de notaire beaucoup plus importants (environ 8% du prix de vente pour un logement ancien contre 2-3% pour un bien neuf, ndlr), et du coup, on s'y retrouve (...) même s'il y a des délais supplémentaire.

Il faut dire que, dans le neuf, on achète souvent sur plans.
Ici, on se rend compte aussi que beaucoup n'ont pas pris conscience des prix du marché et après avoir cherché à investir, plus au centre et dans l'ancien, on se rabat vers le neuf et en appartement.

Lire la suite sur scoop.it
Mentions légales Confidentialité