Immobilier : des résidences étudiantes premium adaptées aux millennials

Bienvenue dans la résidence étudiante premium. Jean-Baptiste Mortier, PDG et fondateur de Kley, propose des résidences étudiantes d'un nouveau genre à l'ambiance loft, avec du Wifi, un service de buanderie, des distributeurs de plats et même un système de concierge. "Cela fait 20 ans que l'immobilier a changé et on s'est lancé là dedans pour changer complètement le concept des résidences étudiantes", explique-t-il. Il voulait en finir avec les résidences étudiantes "clapiers de 15 mètres carré et qui sont un outil de défiscalisation".

"Nous notre combat c'est de dire : la jeunesse française est sacrifiée depuis toujours sur l'hôtel de la défiscalisation. Le bien-être de l'étudiant, qui doit participer à sa réussite scolaire, n'existe pas. Il a un lit et une douche et c'est à peu près tout", s'insurge Jean-Baptiste Mortier. Selon lui, l'autonomie ne se décrète pas et donc "la résidence étudiante a une responsabilité". De 460 à 550 euros par mois avec tous les services"Le principe, c'est à peu près un mètre carré d'espaces communs par lit. Vous avez 200 lits, vous avez 200 mètres carrés d'espaces communs", précise le PDG de Kley. Des espaces communs organisés pour "répondre à la nouvelle vie des étudiants aux nouveaux modes de vie des millennials qui sont communautaires et vivent ensemble". C'est par exemple un rooftop à Toulouse ou un énorme patio à Marseille. Une chambre étudiante Kley va coûter de 460 à 550 euros par mois avec tous les services inclus.

Lire la suite sur scoop.it
Source : www.rtl.fr
Mentions légales Confidentialité